Professeurs des ateliers

  • Tristan Carayon (batucada)

20160618_162535

Tristan a intégré la Batucada de Sambaloelek en 2013. Il a pratiqué la batterie pendant 20 ans au sein de plusieurs formations, et est diplomé de l’Université de Musicologie de Lyon2.

Il a participé à des formations auprès de Cesar Veloso, Lili Nascimento, Mario Pam, Guillaume Tiran, Ramnsès Santos… Il met aujourd’hui son expérience au service de l’association en enseignant les percussions brésiliennes, en mettant l’accent sur la pédagogie et la bonne humeur !

 

 

 

  • Shirit Cohen (danse brésilienne)

Cela fait désormais plus de 10 ans que Shirit fait partie de Sambaloelek.

Elle est allée au Brésil et notamment à Salvador de Bahia où elle a pu suivre des stages pour s’imprégner de la culture et de la danse afro-brésilienne.

Elle a également eu l’occasion de participer à des projets tels que la biennale de la danse à Lyon, Tambores do Mundo (Carnaval de Salvador), le carnaval de Notting Hill avec la London School of Samba, la tournée Ile Aiye-Ketubara, etc…

 

 

 

  • Miléna Monteiro (danse brésilienne)

Milena Monteiro Kux est née à Olinda, ville coloniale au coeur des manifestations populaires du nord-est brésilien, en 1986. D’une famille d’artiste, elle a commencé ses premiers mouvements très tôt. Son père le « Mestre Nascimento do Passo » a développé la méthodologie d’enseignement de la danse du frevo, avec une mère elle aussi professeur de danses folkloriques du Pernambuco.

Elle s’est ensuite intéressée aux rythmes du camdomblé ( culture afro-brésilienne), avec le groupe « Afoxé Oxum Pandá. C’est ainsi qu’elle apprit les secrets de la percussion de descendance africaine.

Actuellement étudiante à l’HEDS, elle est aussi engagée dans l’Association Abre Alas basée à Recife-Brésil et jumelée à Genève-Suisse. Abre-Alas a pour but de favoriser l’engagement des jeunes brésiliens par le biais d’activités artistiques, ainsi que la diffusion de l’art-éducation comme véhicule d’intégration sociale.

 

  • Momo Ouedraogo (percussion africaine)

Filsmomo_ouedrago-bf133 du musicien l’Empereur Bissongo, Mohamed Ouedraogo commence sa carrière d’artiste en 1990 en tant que danseur et musicien à Fada à l’âge de 9 ans.

Momo est professeur de danse africaine et afro-contemporaine, de cirque et également musicien. Il est membre fondateur de la compagnie Yankadiy.